Fumer de la charcuterie serait cancérogène selon l’OMS

Le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tombé hier fait grand bruit. Et pour cause : Il valide ce que de nombreux experts craignaient depuis des années. Fumer de la viande rouge ou de la charcuterie a des effets cancérogènes, que ce soit soit sous forme de cigarette, bourré dans une pipe ou même de manière électronique (du jus de viande à la place du e-liquide).

Chez les consommateurs réguliers la nouvelle a provoqué la consternation. « Après une bonne raclette j’adore fumer une tranche de grison ou m’allumer une pipe au saucisson, mais tout ça c’est fini » déplore ce Savoyard de 34 ans. Même son de cloche pour cette jeune parisienne de 22 ans : « Avant de sortir en boite, avec les copines, on aime se rouler un bon steack tartare et se le faire tourner ou se jeter un petit bang-paupiette. On pensait que c’était plus sain que la gandja… On va faire quoi maintenant ? ».

Aucune recommendation n’a été faite concernant la viande casher ou hallal, souvent fumée sous forme de résine de graisse.

Une bonne nouvelle toutefois, l’étude de l’OMS maintient que la viande blanche peut toujours se fumer en toute sécurité. Vous pourrez toujours vous griller votre petite roulée de peau de poulet avec le café du dimanche midi.

L’association des Bouchers et Charcutiers de France dénonce un complot du lobby des maraîchers pour pousser les consommateurs à fumer des légumes.

 

Complots faciles pour briller en société

Source (adaptée) Le Daily Beret

Comments

comments