La NASA confirme : « La marijuana contient de l’ADN extra-terrestre et provient d’un autre système solaire !!! »

Coup de tonnerre – S’il y a bien un article à partager sur votre page Facebook c’est celui là! L’une des plus énorme découverte que nous n’ayons jamais partagé avec vous! Malheureusement, ce n’est pas ce que vous pensez. En fait, cet article n’a rien à voir avec l’ADN des extra-terrestres.

Cependant, maintenant que vous êtes ici, vous pouvez aider à prouver des recherches menées récemment sur le comportement de partage des médias sociaux surtout qu’il y a une grande population d’utilisateurs de médias sociaux qui ne lisent pas les choses qu’ils partagent. Eh bien, il ne s’agit pas d’un phénomène nouveau.

En fait, l’année dernière, la NPR a partagé un article intitulé « Pourquoi ne pas lire plus au sujet de l’Amérique? ». Bien sûr, la blague d’avril, était qu’il n’y avait pas d’article à lire. C’était un lien vide. Cependant, cela n’a pas empêché beaucoup de gens de laisser une opinion sur un article qu’ils n’avaient pas lu.

Les informaticiens de l’Université Columbia et de l’Institut national français se sont récemment penchés sur ce phénomène. En étudiant l’utilisation d’un ensemble de données de plus de 2,8 millions d’articles de presse en ligne partagés via Twitter, ils ont constaté que jusqu’à 59% des liens partagés n’ont jamais été cliqués par ceux qui partagent l’article. Ces résultats semblent certainement suggérer que les utilisateurs de médias sociaux sont beaucoup plus susceptibles de partager quelque chose que de cliquer le lien dessus et de le lire.

« Les gens sont plus disposés à partager un article que de le lire, » a rapporté le co-auteur de l’étude, Mr Arnaud Legout, dans un communiqué donné au Washington Post . « Ceci est un exemple type de la consommation de l’information moderne. Les gens forment une opinion fondée sur un résumé ou un résumé des résumés, sans faire l’effort d’aller plus loin »

Pour reprendre les mots d’un participant à l’étude: «J’essaie de partager des informations qui renforceront l’image que je voudrais présenter sur moi: réfléchie, raisonnée, gentil, intéressé et passionné par certaines choses. »

Il soulève également la question de savoir si les médias en ligne sont juste une énorme chambre d’écho où nous avons tous comme des pages et des points de vue qui renforcent nos propres croyances. Autrement dit, les gens ne sont pas intéressés par l’information pour le bien de l’information. Même les algorithmes de sites de médias sociaux signifient que les individus ou les pages, que vous avez tendance à cliquer sur, sont le plus souvent des articles ou des points de vue que vous êtes d’ accord. Cela tournera plus souvent sur vos nouvelles interactions. La dissonance cognitive se traduit souvent par le fait que nous sommes moins exposés à des points de vue autres que le notre.

En tant qu’utilisateur des médias en ligne, vous êtes probablement tout à fait au courant de cela.

Jetez un oeil à tout commentaire sur les pages de médias sociaux, y compris ceux sur notre page Face book. Il est particulièrement visible que les gens répètent souvent des commentaires en haut ou remettent en question quelque chose qui est assez explicitement dans l’article, mais pas le titre.

Donc, si vous êtes l’un des rares chanceux qui ont réussi à cliquer et lire cet article, nous vous félicitons! Bien que nous vous présentons nos excuses pour le titre trompeur. En attendant, amusez-vous de partager l’article et de voir ceux qui parviennent à présider une discussion sur la génétique de la marijuana, sans jamais lire.

Source : http://www.iflscience.com/editors-blog/marijuana-contains-alien-dna-from-outside-of-our-solar-system-nasa-confirms/

Comments

comments