Coup de gueule contre la « modération » facebook.

Version courte : Facebook ne supprime pas certaines publications qui vont clairement à l’encontre de leurs règles (appel à la haine, etc,. Voir cette page FB qui répertorie ce problème) mais a supprimé 6 de mes publications qui n’auraient jamais dû poser problème.

Maintenant, la page « Complots faciles pour briller en société » sur laquelle elles ont été publiées et qui compte plus de 440 000 followers est menaçée de supression définitive. Il est impossible d’entrer en communication avec un être humain directement pour obtenir des clarifications à ce sujet. De plus, pour les 3 dernières publications qui ont parait il été supprimée, il ne m’a été indiqué ni qui a posté l’image ni de quelle image il s’agissait.

Il faudrait vraiment que Facebook clarifie ses règles de « modération » :
1 ) Indiquer dans tous les cas de figure quelle publication a été supprimée
2 ) Indiquer pour quelle raison exacte elle a été supprimée.
3 ) Laisser la possibilité de contester une supression de publication afin qu’elle soit restaurée si elle ne va pas à l’encontre des règles FB.

Contrairement aux individus, les pages n’ont aucun moyen de faire appel lorsqu’un post est supprimé. Elles doivent donc se résigner à accepter la sentence, ce que je refuse.

Je cherche à ce que Facebook passe en revue toutes les publications qui ont été supprimées sur ma page car soi disant violant les règles et supprime les avertissements si leur suppression était abusive. Je ne veux pas qu’une communauté de 440 000 personnes disparaisse parceque le système de « modération » des pages est défaillant.

Version plus longue/détaillée.

Complots faciles pour briller en société est une page Facebook qui lutte contre la diffusion de fausse informations (fakes news) et la prolifération des théories du complot en les parodiant. Elle a donc une utilité certaine dans le paysage des médias sociaux.

Or elle est sous la menace d’une fermeture / dépublication par Facebook sans avoir la possibilité de faire appel ni de communiquer avec un etre humain.

En effet, 7 publications ont été supprimées par FB pour avoir « enfreint les regles de fonctionnement de Facebook ». Le probleme c’est que sur ces 7 publications, seule une a effectivement enfreint les regles puisqu’il s’agissait d’une vidéo sous copyright (méa culpa). Les 6 autres sont des images humoristiques dont aucun n’enfreignait le réglement de Facebook (appel à la haine, etc.)

De plus, si Facebook a bien indiqué quelles publications lui posaient probleme sur les 3 premieres images, elle ne l’a pas fait sur les 3 dernieres. Impossible donc de savoir quels posts ont été supprimés.

Dans les 6 cas de figure d’images supprimées, Facebook n’a jamais indiqué ce qui pouvait poser probleme et en quoi elles ne respectaient pas les regles de Facebook.

Dans ces conditions, il est non seulement impossible de respecter les regles de FB puisque celles ci ne correspondent pas aux regles décrites dans leur document, mais il est également impossible de savoir comment s’améliorer en ne reproduisant pas les memes erreur puisqu’on ne sait pas pour quelle raison exacte les posts ont été supprimés. De plus, il n’est pas possible de faire appel afin d’avoir les publications réhabilitées.

Il existe également un compteur interne qui, au bout d’un certain nombre de strikes, va supprimer la page définitivement. Une fois encore, la regle est obscure puisque FB ne fournit aucune information sur le nomber de « strikes » avant supression définitive.

Afin que vous vous fassiez une meilleure idée du probleme, voici la liste des 6 publications supprimées.

1) Image humoristique dénoncant que Hitler était un nazi ? :

2) Hitler à nouveau mais un simple « Adolf Hispter » avec pour texte, « il est vivant, on l’a retrouvé » :

Du coup, bien entendu j’ai compris qu’il ne fallait pas parler d’Hitler, même humoristiquement.

3) Une photo de la personne qui s’est suicidée au TPI avec pour texte : « Le glyphosate est sans danger, et je le prouve » (aucune idée de pourquoi il a été censuré, simple humour noir).

4) Image non indiquée, seul la personne le postant est indiquée et bloquée de la possibilité de poster pendant 30 jours

5) Quelques jours après, image non indiquée, personne l’ayant postée non indiquée comme pour l’image :


6) Quelques jours après, à nouveau image non indiquée, personne l’ayant postée non indiquée comme pour l’image ci dessus

J’ai beau passer en revue les denières images postées, je n’en vois pas qui aient disparues.
De plus, Facebook ne permet pas de savoir ce qui peut poser problème. Dans les 3 ci dessus pour lesquelles je sais quelle
image a été supprimée, seule la première pourrait éventuellement passer pour un poste négationniste si on manque
vraiment de second degré.

J’ai beau essayer de contacter Facebook, impossible de recevoir une réponse. La page compte plus de  440 000 followers en ce moment et j’aimerais un retour de Facebook pour comprendre quels posts ont posé problème et quelles règles faut-il suivre pour ne plus avoir de publication supprimée (je ne fais jamais d’appel à la haine ou autres.)

J’aimerais avoir une réponse de la part de Facebook sur les questions suivantes :

1) Quels sont les 3 derniers posts qui posaient problème
2) En quoi les 3 premiers posts supprimés posaient problèmes
3) Sachant que les règles d’utilisation FB sont vagues mais que je fais un max pour coller à ce que je pense qu’elles sont, quelles sont les vraies règles à suivre ?

Dimitri Halby, fondateur et admin de la page Facebook « Complots faciles pour briller en société »

Comments

comments

5 Comments on "Coup de gueule contre la « modération » facebook."

  1. Thrasybule | 21 août 2018 at 15:45 |

    Ce qui va arriver à force? On se retrouvera sur ce site, loin de FB et tu géreras tranquillement ton traffic et on se fera pas emm… par des gens bas de plafond qui ne comprennent pas le x ième degrès! 🙂

  2. La première photo stigmatise les amateurs de troquets munichois. Je demande son retrait immédiat de ce blog.

  3. François HUREAU | 21 août 2018 at 17:54 |

    Totalement d’accord avec ce qui est expliqué par Mathieu Huot. FB est dans la paranoïa procédurière à l’américaine. Celle qui consiste à attaquer un fabricant de micro-ondes parce qu’il n’est pas écrit dans la notice qu’on ne doit pas s’en servir pour sécher un animal de compagnie vivant…

    Concernant Adolf Hipster, je ne sais pas si l’image est de toi, mais visiblement twitter et ebay ont moins de soucis avec la censure et le copyright que FB 🙂
    https://twitter.com/mister_gas
    https://www.ebay.it/itm/MENS-T-SHIRT-funny-historical-ADOLF-HIPSTER-german-austrian-1940s-/152884404828

  4. G. DESRUMAUX | 24 août 2018 at 15:06 |

    On ne peut même plus rire sur Facebook ?
    Les Tartuffes de la modération, honte à vous pour vos partis-pris, occupez-vous plutôt des publications réellement répugnantes, des appels à la haine etc…
    Ici, c’est pour rire, contrairement à vous nous ne sommes pas des algorithmes mais des êtres humains.
    De l’intelligence humaine, svp, votre intelligence artificielle est encore sous le seuil de la bêtise.
    Détendez-vous et rigolez un bon coup, c’est très bon pour la santé.
    Salutations

  5. Je suis dans le même cas depuis qques jours avec la page des mom’s imparfaites et madame imparfaite et son humour décalé.
    Encore ce matin, j’étais déconnectée, hop publication supprimée mais je ne sais pas c’est laquelle. Bref, ça me gave…

Comments are closed.